28 avril 2021 : Journée internationale du chien guide

La Journée internationale des chiens-guides a lieu tous les ans le dernier mercredi du mois d’avril. Elle veut reconnaître le rôle que ces compagnons jouent pour les personnes non voyantes ou malvoyantes, les aidant à se déplacer en toute sécurité, en toute confiance et en toute autonomie. Focus.

L’article 88 de la loi n°87-588 du 30 juillet 1987, modifié par la loi du 5 août 2015, permet l’accès des chiens guides d’aveugles et de leur maître dans tous les transports en commun, les lieux ouverts au public ainsi qu’à ceux permettant une activité professionnelle, formatrice ou éducative, sans surfacturation. Les chiens guides en éducation, accompagnés des familles d’accueil et/ou éducateurs de chiens guides jouissent des mêmes droits. 

La loi du 11 février 2005 n°2005-102 précise dans son article 53 que les chiens accompagnant les personnes handicapées et dont les propriétaires justifient de l’éducation de l’animal sont dispensés du port de la muselière. 

En bref, ce qui est autorisé :

  • Pénétrez dans les lieux ouverts au public (cinémas, hôtels, maisons d’hôtes, salles de spectacle, salles de sport, etc.) ainsi que dans les transports (trains, taxis, bus, etc.) sans que cela n’induise une surfacturation.
  • Ne pas porter de muselière, même dans les lieux publics.
  • Voyager gratuitement et sans billet dans tous les trains.

La Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles

Fondée en 1972, la Fédération Française des Associations Chiens guides d’aveugles est une association de loi 1901 reconnue d’utilité publique en 1981, qui finance les études des élèves moniteurs et éducateurs qui reçoivent un diplôme homologué de niveau III inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Aujourd’hui, un chien guide coûte 25 000 €. Le coût de l’élevage, de la formation et de la remise du chien guide est financé grâce à la générosité du public. 

La FFAC poursuit depuis près de 50 ans son action et compte aujourd’hui 1.500 équipes actives sur le terrain. 

En 2020, ce sont 165 chiens guides qui ont été remis par l’une des associations fédérées du mouvement chien guide. 

L’Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides

L’ANM’ Chiens Guides -Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides- est régie par la loi de 1901, affiliée à la Fédération Française des Associations de Chiens Guides (FFAC) et reconnue association d’intérêt général.

Créée en 1979 par des maîtres de chiens guides pour les maîtres de chiens guides, elle réunit des personnes déficientes visuelles qui ont choisi le chien guide comme aide au déplacement, pour plus d’autonomie dans leur vie quotidienne.

L’ANM’ Chiens Guides a trois grands objectifs :

  • Faire valoir le droit d’accessibilité des maîtres de chiens guides ;
  • Sensibiliser le grand public, institutionnels, et milieux professionnels à la cause du chien guide ;
  • Promouvoir le chien guide auprès des personnes déficientes visuelles.

L’OBAC, des entreprises engagées dans l’accessibilité 

Colloque « Accessibilité des chiens guides éduqués et en éducation »
Colloque « Accessibilité des chiens guides éduqués et en éducation » – Création OBAC (2015)

Depuis 2015, les Chiens guides d’aveugles ont créé l’OBAC (Observatoire de l’Accessibilité des Chiens guides d’aveugles). Elle réunit à ce jour 8 entreprises et organisations professionnelles :

  • La Confédération Française de la Boucherie, boucherie-charcuterie, Traiteurs (CFBCT) ;
  • L’Union Nationale des Taxis (UNT) ;
  • la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) ;
  • l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) ;
  • La RATP ;
  • L’Association Tourisme et handicaps ;
  • Disneyland Paris ;
  • La Fédération des Fromagers de France ;
  • Avec la participation du représentant du Défenseur des Droits.

Les principales missions de l’OBAC sont de créer des documents de référence à destination des organisations professionnelles et du grand public pour faciliter l’accueil des personnes aveugles ou malvoyantes et de leur chien guide. En montrant le bon exemple, l’objectif est de partager ces bonnes pratiques avec d’autres professionnels.

Le premier pictogramme officiel a été posé, en septembre 2015, en présence de Madame Martine PINVILLE, secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la consommation et de l’Économie sociale et solidaire et Madame PROST-COLETTA, Déléguée Ministérielle à l’Accessibilité. Objectif ? Apposer ce pictogramme sur les vitrines des espaces ouverts au public pour informer les professionnels et leurs clients que l’accès des chiens guides est obligatoire.

Comment faire avec un chien guide au travail ?

L’accès des chiens d’aveugles qui accompagnent un salarié ne peut être interdit par l’employeur. Il en est de même pour les familles d’accueil (personnes chargées de l’éducation des chiens durant leur période de formation). Le chien guide est éduqué pour rester calme en toutes circonstances et particulièrement lorsque son maître est au travail. Pour que cela se passe dans des conditions optimales il faut :

  • prévenir sa direction,
  • expliquer la démarche à ses collègues et les sensibiliser sur les gestes à adopter à l’égard du chien,
  • dédier un espace spécifique dans le bureau ou le chien peut s’installer tranquillement,
  • prévoir un lieu extérieur ou le chien pourra se détendre et faire ses besoins.

Pour favoriser l’accessibilité « des équipes : maîtres / chiens guides », l’ANM’ a pour mission de sensibiliser, informer et former le personnel des secteurs de la consommation, des sports et loisirs, des transports et de tous les services publics. L’association aide également à l’insertion de « l’équipe : maître / chien guide » dans la vie professionnelle en proposant de la documentation et un accompagnement de la personne déficiente visuelle sur son lieu de travail.

Laisser un commentaire

sem, odio ipsum neque. Lorem in amet, vulputate, luctus
Share This