Validation des Acquis de l’Expérience

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est le 3ème moyen en France pour obtenir un diplôme. Elle permet, à toute personne engagée dans la vie active, d’obtenir une certification professionnelle par la validation de son expérience acquise dans le cadre d’une activité professionnelle et/ou extra-professionnelle.

« Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification… », quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation.

Code du travail – Légifrance (legifrance.gouv.fr)

Qui peut bénéficier de la VAE

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée – que l’activité ait été exercée de façon continue ou non – peut prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Plus précisément, et quel(s) que soi(en)t le(s) diplôme(s) précédemment obtenu(s) ou le niveau de qualification, pour demander la validation des acquis de son expérience il faut :

▪️ avoir exercé des activités professionnelles salariées (CDI, CDD, intérim), non salariées, bénévoles ou de volontariat, ou inscrites sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée au premier alinéa de l’article L. 221-2 du code du sport ;

▪️  avoir exercé des activités dans le cadre de responsabilités syndicales (par exemple, les délégués syndicaux), d’un mandat électoral local ou d’une fonction élective locale.

Ces activités doivent avoir un rapport direct avec le contenu de la certification professionnelle visée (diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle).

Désormais, les activités réalisées en formation en milieu professionnel peuvent être prises en compte au titre de l’expérience requise, ainsi que les périodes d’activité réalisées en milieu professionnel avec l’accompagnement d’un tuteur.

La durée de ces périodes doit représenter moins de la moitié de la durée des activités prises en compte.

L’expérience acquise lors de ces périodes de formation doit être en rapport direct avec le diplôme ou le titre à finalité professionnelle ou le certificat de qualification professionnelle pour lequel la demande est déposée.

Quelle certification peut-on obtenir avec la VAE

La VAE permet d’obtenir :

▪️  un diplôme ou titre professionnel national délivré par l’État ;
▪️  un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur ;
▪️  un titre délivré par un organisme de formation ou une chambre consulaire ;
▪️  un certificat de qualification professionnelle créé par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) d’une branche professionnelle.

Ces certifications doivent être inscrites au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Bureau employé

La procédure de VAE

La recevabilité de la candidature

Cette étape consiste à vérifier la justification de la durée de l’exercice d’activités à caractère professionnel en rapport direct avec la certification visée.

Elle comprend :

▪️ Renseignement en ligne du formulaire Cerfa N° 12818*02 à l’aide de sa notice.

▪️ Envoi du dossier complet au service compétent du ministère ou de l’organisme certificateur.

▪️ Notification de la décision par le service compétent. L’absence de réponse au terme des deux mois vaut acceptation sauf dérogation expressément prévue par décret pour certaines certifications.

Le candidat ne peut déposer qu’une seule demande par certification et jusqu’à trois demandes pour des certifications différentes, au cours de la même année civile.

L’accompagnement

Si l’accompagnement est facultatif, il est fortement recommandé de ne pas rester seul(e) dans cette étape importante.

L’accompagnement débute dès qu’un avis favorable sur le dossier de recevabilité du candidat a été prononcé et prend fin, en principe, à la date d’évaluation par le jury.

Il comprend :

▪️  une aide méthodologique à la description des activités et de l’expérience correspondant aux exigences du référentiel de la certification visée,
▪️  une aide à la formalisation du dossier de validation,
▪️  une aide à la préparation de l’entretien avec le jury,
▪️  le cas échéant, une aide à la mise en situation professionnelle.

Cet accompagnement peut également porter :

▪️  un pré-accompagnement qui permet d’identifier la certification visée et à élaborer le dossier de recevabilité (livret 1) ;

▪️  sur une aide à l’orientation vers une formation complémentaire ;

▪️  une aide à la recherche de financement pour la prise en charge de cette formation.

Evaluation des acquis de l’expérience

Réception du dossier de validation par le service compétent du ministère ou de l’organisme chargé de délivrer la certification visée selon les modalités indiquées au candidat.

Le dossier de validation est soumis à un jury qui évalue la démonstration et le niveau des acquis du candidat ainsi que leur liaison avec les référentiels d’activités et de compétences de la certification visée.

En cas de mise en situation réelle (en entreprise) ou reconstituée (plateau technique d’un centre de formation), le jury évalue notamment les méthodes et gestes techniques utilisés par le candidat.

L’entretien permet au jury de vérifier l’authenticité des informations, le niveau de maîtrise et de demander d’éventuelles informations complémentaires .

Le jury se prononce sur :

 la validation totale lorsque toutes les conditions sont réunies. Le jury propose alors l’attribution de la certification ;

✅ la validation partielle qui permet d’obtenir un ou plusieurs certificats de compétences professionnelles. Le jury précise dans ce cas la nature des compétences, des aptitudes et des connaissances devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire ;

❌ le refus de validation lorsque les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances ne sont pas remplies.

La décision du jury est notifiée au candidat par les services du ministère ou de l’organisme certificateur.

Crédit photo : Fauxels – Pexels

Condition de réalisation de la prestation à distance

Une formation en présentiel peut être aménagée et être transformée en formation à distance, si le public et la nature de la formation s’y prêtent et si le financeur a donné son accord exprès.

Instructions DIRRECTE – Octobre 2020

Cet accompagnement peut être effectué à distance, depuis votre domicile ou depuis votre bureau, toujours accompagné(e) par un prestataire certifié qui s’adaptera à vos besoins et contraintes. Pour cela, vous devrez disposer d’un ordinateur personnel et d’un accès à un réseau internet. Nous vous proposerons un lien de connexion en visio-conférence adapté à vos possibilités techniques et, entre chaque séances, vous pourrez échanger avec votre accompagnant par mail ou par téléphone, selon les modalités que vous aurez définies ensemble.

Personnes en situation de handicap

La validation des Acquis de l’Expérience est un droit pour tous, que l’on soit en situation de handicap ou non. Pour autant, chaque handicap impose un accompagnement particulier et adapté qui ne peut être réalisé que par des prestataires sensibilisés à la question.

Si nos prestataires ne peuvent répondre à vos attentes, nous vous accompagnerons gracieusement vers un partenaire qui pourra répondre favorablement à votre demande.

Entraide Solidaire aide entreprise

NOS PRESTATIONS

En cette période sanitaire particulière, nous proposons trois types de prestations à distance :

Pré-accompagnement
Livret 1
Accompagnement à la VAE
Livret 2
Accompagnement à la VAE
Livret 2
« 4 HEURES« « 12 HEURES« « 24 HEURES« 
4 heures d’entretien individuel personnalisé12 heures d’entretien individuel personnalisé24 heures d’entretien individuel personnalisé
+ 4 à 6 heures de travail personnel (selon le candidat et la certification préparée)6 à 12 heures de travail personnel (selon le candidat et la certification préparée)+ 12 à 24 heures de travail personnel (selon le candidat et la certification préparée)
Accompagnement à :
▪️ Analyse du parcours ;
▪️ Analyse des compétences ;
▪️ Identification de la certification visée ;
▪️ Analyse de l’adéquation avec référentiels de compétences associés ;
▪️ Elaboration du CV et lettre de motivation ;
▪️ Elaboration du livret 1.
Accompagnement à :
▪️ Description des activités et de l’expérience ;
▪️ Analyse des compétences ;
▪️ Analyse de l’adéquation avec référentiels de compétences associés ;
▪️ Formalisation du dossier de validation ;
▪️ Préparation de l’entretien avec le jury.
Accompagnement à :
▪️ Description des activités et de l’expérience ;
▪️ Analyse des compétences ;
▪️ Analyse de l’adéquation avec référentiels de compétences associés ;
▪️ Formalisation du dossier de validation ;
▪️ Mise en situation professionnelle ;
▪️ Assistance à l’orientation ;
▪️ Recherche de financement pour la prise en charge d’une formation complémentaire ;
▪️ Préparation de l’entretien avec le jury.
Le pré-accompagnement n’est pas financé par le Compte personnel de formationPrise en charge d’une démarche VAE – Le portail de la validation des acquis de l’expériencePrise en charge d’une démarche VAE – Le portail de la validation des acquis de l’expérience
Tarif : 640,00 € HTTarif : 1.680,00 € HTTarif : 3.440,00 € HT

Plus d’informations sur la VAE

Toute personne peut bénéficier gratuitement d’une information sur :

  • les principes de la VAE ;
  • les modalités de mise en œuvre de la VAE ;
  • l’identification de certifications professionnelles et de leurs référentiels, ainsi que le rapport direct avec les activités professionnelles exercées ;
  • le formulaire de demande de VAE et sa notice ;
  • le financement de la VAE.

Pour cela, vous pouvez consulter et/ou mobiliser :

Laisser un commentaire

felis ut mattis nunc vel, mi, suscipit libero id nec ut
Share This