Ouverture de l’appel à candidature pour l’expérimentation de l’affichage environnemental des produits alimentaires

Dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le ministère de la Transition écologique, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, et l’ADEME lancent une expérimentation sur plusieurs mois visant à tester différents dispositifs d’affichage environnemental sur les produits alimentaires.

Au travers d’un appel à candidatures, les acteurs volontaires pourront proposer leur dispositif pour un accès à une information environnementale fiable et lisible. L’objectif est d’évaluer les effets de cet affichage sur les choix des consommateurs et de les orienter vers une consommation alimentaire plus respectueuse de l’environnement.

Qu’est-ce que l’affichage environnemental sur les produits alimentaires ?

L’affichage environnemental vise à transmettre aux consommateurs, en situation de choix lors d’un achat alimentaire, des informations sur les caractéristiques environnementales des produits proposés sur le marché. Au-delà de la demande de transparence sur les caractéristiques des produits, l’affichage environnemental répond à deux enjeux :

  • Permettre aux consommateurs d’intégrer la dimension environnementale dans leurs arbitrages et choix alimentaires et ainsi les aider à opérer des substitutions de produits, en privilégiant des catégories de produits à plus faible impact environnemental.
  • Signaler aux consommateurs les actions engagées par les entreprises et les filières visant à réduire leurs impacts environnementaux et ainsi créer de nouveaux marchés.

Il entend fournir une information sur l’impact environnemental de toutes les étapes de la fabrication jusqu’à l’acheminement des produits alimentaires. Il permet ainsi aux consommateurs de faire des choix plus vertueux grâce une information plus claire, plus lisible et plus homogène.

Dans ce cadre, l’appel à candidatures est notamment lancé pour :

  • les entreprises du secteur agricole et agroalimentaire,
  • les distributeurs,
  • les acteurs de la restauration collective,
  • les acteurs du numérique (applications etc.),
  • les équipes de recherche,
  • les associations.

Les contributions permettront ainsi d’apporter un éclairage sur différents aspects :

  • Les indicateurs: ex – propositions d’indicateurs agrégés adaptés à un affichage à l’échelle d’un produit spécifique ; propositions d’indicateurs agrégés à l’échelle d’un plateau-repas ;
  • Les formats d’affichage: ex – propositions de formats d’affichage adaptés à l’information du consommateur : affichage descriptif (par exemple des nombres) ou prescriptif (logos, couleurs, etc.)
  • Les modalités de mise en œuvre: ex – intérêt et contraintes de tels ou tels dispositifs pour les acteurs professionnels, l’aspect contrôlable du dispositif
  • Les effets/impacts des dispositifs d’affichage sur les populations cibles : ex – compréhension des dispositifs par le consommateur et mesure des impacts sur les actes de consommation ; impact sur les entreprises (faisabilité)

Comment participer à l’expérimentation ?

Les candidats peuvent déposer leur dossier dès le 9 septembre et jusqu’à la mi-mars 2021. L’appel à candidatures ainsi que les documents de cadrage sont disponibles sur : https://www.ademe.fr/expertises/consommer-autrement/passer-a-laction/reconnaitre-produit-plus-respectueux-lenvironnement

Source | ADEME

Laisser un commentaire

Share This