Femmes entrepreneures, et pourquoi pas vous ?

En 2019, 40 % des créateurs d’entreprises en France étaient des femmes. Des chiffres qui ne cessent de croître, peut-être à mettre en corrélation avec les nombreux dispositifs d’accompagnement dont ces dernières peuvent bénéficier. Les femmes représentent en effet jusqu’à 45 % des personnes soutenues au sein de ces réseaux d’accompagnement. Focus.

Depuis plusieurs années, la France se mobilise sur le sujet de l’entrepreneuriat au féminin.

En 2013, un plan Entreprendre au féminin prévoyait notamment de faire progresser de 10 points en 5 ans le nombre d’entreprises créées par des femmes, de valoriser leur contribution au développement économique et de permettre à certaines d’acquérir une autonomie financière en créant leur propre emploi. Et pour atteindre ces objectifs, de nombreux dispositifs de sensibilisation et d’information, de mesures d’accompagnement des nouvelles cheffes d’entreprise et de l’amélioration de l’accès au financement des nouvelles entreprises, ont été mis en place depuis.

Car le constat est là : selon le dernier rapport du Global Entrepreneurship Monitor (GEM, 2017), la France fait partie des pays avec un faible taux d’entrepreneuriat féminin : à 3,4 %, ce taux est néanmoins légèrement plus élevé que ceux observés en Allemagne (3,1 %) ou en Italie (3,3 %), mais plus faible qu’au Canada (13%), aux États-Unis (11 %), aux Pays-Bas (9 %), en Irlande et au Luxembourg (7 %) , au Royaume-Uni (6 %).

Pourtant, selon les bilans des réseaux d’accompagnement en France, les femmes sont fortement présentes parmi les personnes accompagnées. Elles représentent de 39 % à 45 % de leurs créateurs d’entreprises (ADIE, France Active, Initiative France et BGE).

Source : La place des femmes dans le paysage de la création d’entreprise | Bpifrance Création (bpifrance-creation.fr)

femme entrepreneure entreprise bureau

Les aides financières adressées aux femmes pour créer ou reprendre une entreprise

La garantie ÉGALITÉ femmes

Mis en place par France Active, ce dispositif national remplace le FGIF (Fonds de garantie à l’initiative des femmes). Il permet de faciliter l’accès au crédit bancaire des femmes porteuses d’un projet de création, de reprise ou de développement d’entreprises.

La garantie couvre jusqu’à 80 % d’un emprunt bancaire dans la limite d’un montant de 50 000 €.

En savoir plus sur la garantie ÉGALITÉ femmes | Financement : retrouvez toutes les Aides-entreprises.fr

Le prêt d’honneur Initiative France

Il s’agit d’un prêt d’honneur accordé sans demande de garantie personnelle ni intérêts par le réseau Initiative France. Il permet aux femmes entrepreneures de renforcer leurs fonds propres et ainsi d’accéder plus facilement à des prêts plus importants. Sans remplacer l’emprunt, il permet d’en simplifier la démarche grâce à un effet de levier.

Le montant du prêt d’honneur dépend de la nature du projet et des besoins en fonds propres. La moyenne nationale des prêts d’honneur du réseau Initiative s’élève à 9 700 €.

En savoir plus sur le prêt d’honneur Initiative France

femme entrepreneure entreprise

Les dispositifs régionaux pour faciliter l’entrepreneuriat féminin

Les Plans d’action régionaux pour l’entrepreneuriat des femmes (PAR)

Depuis l’accord cadre de 2012 pour l’entrepreneuriat féminin conclu entre l’État et la Caisse des dépôts, des plans d’action locaux et régionaux se développent chaque année dans tout le pays. Ils s’appuient sur les services centraux et les associations d’aide à la création d’entreprises afin d’évaluer les outils et dispositifs les plus appropriés à chaque zone géographique. Plus d’une vingtaine de régions ont déjà mis en place des plans d’action concrets pour soutenir la création-reprise d’entreprise par les femmes dans tous les secteurs, notamment l’industrie, le bâtiment, le numérique et l’innovation.

Willa (ex Paris Pionnières)

Anciennement Paris Pionnières, Willa est un incubateur de start-ups dédié aux femmes entrepreneures. Cette structure apporte un accompagnement complet aux femmes souhaitant se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, qu’il s’agisse de mentoring, de bonnes pratiques ou encore de réseau. Les start-ups incubées se voient aussi offrir la possibilité d’être hébergées directement au sein de l’incubateur ou dans un lieu de co-working. WILLA, 1er accélérateur de mixité dans la tech, a accompagné depuis sa création le 8 mars 2005 plus de 530 startups fondées ou co-fondées par des femmes.

En savoir plus sur Willa

Le Réseau EFOIR : « Entreprendre au féminin, Océan indien – Réunion »

L’association Entreprendre au Féminin Océan Indien-Réunion accompagne les femmes entrepreneures basées dans cette région dans leurs projets de création ou de reprise d’entreprise. Pensé comme un réseau d’accompagnement et d’entraide, l’EFOIR agrège des cheffes d’entreprises qui partagent leur savoir et leur expérience.

Le réseau EFOIR organise par ailleurs un concours – le prix Julie Mas – récompensant les meilleurs projets au féminin sur l’Île de la Réunion.

En savoir plus sur le réseau EFOIR

Semaine sensibilisation jeunes femmes et entrepreneuriat

Les événements dédiés à l’entrepreneuriat féminin

La semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin

La semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat des femmes est un événement lancé par le Secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes. L’objectif est de sensibiliser les jeunes de 13 à 25 ans à la culture entrepreneuriale et la réussite au féminin.

La 8ème édition de la semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin aura lieu du 8 au 26 mars 2021. Le thème de cette édition est l’information sans frontières.

En savoir plus sur la semaine de l’entrepreneuriat féminin

La journée de la femme digitale

La journée de la femme digitale (JFD) est le rendez-vous féminin de l’innovation. L’objectif : mettre à l’honneur les femmes chefs d’entreprise ou occupant des postes de direction dans les nouvelles technologies. Le prix les Margaret récompense chaque année la créativité, l’innovation et l’audace de femmes digitales en Europe et en Afrique. Les lauréates bénéficieront de l’exposition médiatique de la JFD, de soutiens financiers, d’un accompagnement de développement et de communication, d’une valeur équivalente à 1 millions d’euros.

La prochaine édition de la journée de la femme digitale se tiendra le 8 mars 2021 à l’Elysée sous le haut patronage du président de la République.

En savoir plus sur la journée de la femme digitale

La journée des femmes entrepreneures

La journée des femmes entrepreneures est organisée chaque année en marge du Salon SME, un événement ayant lieu à Paris et dédié aux dirigeants et créateurs de start-ups ou de TPE/PME. La journée de la femme entrepreneure propose durant une journée de nombreuses conférences et ateliers pour encourager et accompagner les femmes porteuses d’un projet.

Le Salon SME se tient généralement à l’automne.

En savoir plus sur le site du Salon SME

Source : Entrepreneuriat au féminin : 5 chiffres encourageants (generali.fr) | Femmes entrepreneures, quelles aides pour vous accompagner ? | economie.gouv.fr |

Laisser un commentaire

consectetur lectus vel, id sem, ante. luctus eleifend neque.
Share This