Optimiser son profil et sa visibilité sur LinkedIn

Créé en 2002 et déployé en 2003, LinkedIn est « LE » réseau social professionnel en ligne. Il permet de vous rendre visible auprès d’une communauté professionnelle et de permettre à d’autres membres en recherche de vos compétences de vous contacter, pour un emploi, une mission ou une offre de service.

Fort de ses 774 millions d’utilisateurs dans plus de 200 pays et territoires du monde, LinkedIn s’est donné pour mission de « mettre en relation des professionnels du monde entier pour les rendre plus performants et productifs« .

Services LinkedIn

LinkedIn fonctionne sur le principe du réseautage avec trois degrés de connexions :

  • le premier degré (contacts directs) ;
  • le deuxième degré (contacts des contacts directs) ;
  • le troisième degré (contacts des contacts de deuxième degré).

Particulièrement utilisé par les cabinets de ressources humaines et les employeurs à la recherche de profils d’exception, LinkedIn permet notamment aux chercheurs d’emploi une visibilité auprès des chasseurs de tête.

Optimiser la visibilité de son profil

Lorsqu’on fait une recherche de profils sur LinkedIn, l’algorithme regarde quels sont les profils qui contiennent les mots clés recherchés dans les zones de profil où ils sont recherchés. Les résultats sont ensuite classés selon 3 critères :

  • profils qui contiennent les mots clés recherchés (au caractère près)
  • proximité de réseau par rapport à celui qui fait la recherche (Jusqu’au 2ème cercle)
  • personnalisation pour celui qui fait la recherche.

A noter que la souscription à une offre payante n’améliore pas la position dans les pages de résultats.

1 – Remplissez votre profil 

Il est important de compléter toutes les rubriques de votre profil : votre position actuelle, les postes passés, vos réalisations et expériences, les écoles que vous avez fréquenté, ce que vous avez étudié, etc.

Ajouter vos compétences : elles sont parmi les requêtes les plus courantes effectuées par les recruteurs et les gestionnaires d’embauche.

Non seulement un profil complet vous aide à apparaître dans plus de recherches, mais il améliore également la façon dont vous êtes associé à des « cercles » par le réseau social.

Photographie

N’oubliez pas d’ajouter une photographie professionnelle qui vous met en valeur ! Privilégiez en effet une photo portrait (de la tête aux épaules) récente, de qualité et en couleur.

Vous serez représentée seule, dans une situation valorisante et dans un décor neutre : évitez les photos prises en soirée ou lors d’un événement de famille. 

Intégrez une bannière qui représente vos valeurs, votre entreprise, votre métier : il s’agit d’un élément de communication à ne pas négliger. 

2 – Utilisez les titres d’emploi standard 

Certaines personnes aiment avoir des titres d’emploi amusants comme « Chief Janitor » ou « Head of Query Understanding ». Ces intitulés peuvent communiquer votre personnalité de façon positive, cependant ils ne sont pas adéquats pour votre “recherchabilité“.

Les intitulés de postes standard peuvent paraître ennuyeux, mais ils représentent ce que les autres membres recherchent.

3 – Connectez-vous à toutes les personnes avec lesquelles vous avez une relation professionnelle 

Plus vous avez de connexions, plus vous aurez de chances d’avoir une connexion avec le chercheur.

Des connexions plus étroites, telles qu’une connexion au 2ème degré par rapport à une connexion au 3ème degré, améliorent la probabilité que votre profil puisse apparaître dans les recherches.

LinkedIn Algorithmes 2022

Des algorithmes pour optimiser sa visibilité

Sur LinkedIn, seulement 1% des professionnels publient, 10% s’engagent (via des likes, commentaires, partages…) et 90% consomment du contenu sans interagir avec les posts. En prenant en compte les retours d’expérience positifs et négatifs des utilisateurs LinkedIn, le réseau social professionnel a décidé de remodéliser l’algorithme en y apportant quelques modifications. 

1 – Analyse de contenu

LinkedIn a optimisé le filtrage des contenus publiés afin de relever un maximum de contenu pauvre et racoleur qui serait susceptible d’être jugé inapproprié et indésirable par les internautes. 

🔀 Etape 1 : Le Filtrage Initial

Dès lors que vous publiez votre contenu, celui-ci est catégorisé parmi les trois branches suivantes :  

  • Spam 
  • Faible Qualité 
  • Haute Qualité (Contenu Clair) 

Afin de détourner le filtre « Spam », il vous suffit de : 

  • Eviter un lien externe directement dans votre publication : mettez-les, s’ils sont nécessaires, en 1er commentaire ;
  • Evitez absolument les titres aguicheurs
  • Soigner votre syntaxe, grammaire et orthographe ;
  • Ne pas recourir aux hashtags comme « partagez » ou « commentez ».

Pour éviter le filtre « Faible Qualité », il suffit de :

  • Utiliser entre 3 et 5 hashtags [#] dans trois registres différents  :  l’un doit être global, plutôt large, le deuxième thématique et le dernier spécialisé ;
  • Identifier avec la mention @ des profils ou des pages à bon escient (des personnes ou entreprises concernées) ;
  • Aérez bien votre texte avec des sauts de lignes entre chaque phrase ;
  • Rendez votre message le plus accessible possible ;
  • Spécialisez votre contenu et ne généralisez pas trop votre propos ;
  • Posez des questions dans votre publication pour inciter à l’interaction ;
  • Utilisez des mots-clés pertinents – ceux de votre cible, votre audience, vos lecteurs
🛑 Etape 2 : Le Filtrage Anti-Spam

Si votre publication a passé le filtrage initial, votre contenu doit maintenant passer par la seconde étape. Et contrairement à l’étape précédente, ce filtre ne dépend pas d’une analyse de LinkedIn.

En effet, ce sont vos abonnés qui ont la possibilité de signaler votre contenu à LinkedIn comme étant inapproprié : comme un « Spam ». Si votre contenu concentre un nombre considérable de « signalement en tant que spam », il y a de grandes chances pour que LinkedIn classe votre publication parmi les contenus indésirables qui finissent masqués du fil d’actualité des utilisateurs LinkedIn. 

📶 Etape 3 : Score du Contenu

Une fois publié, votre contenu apparaît dans le fil d’actualité de vos abonnés. S’ils interagissent avec votre contenu, cela créé de l’engagement. Cela étant dit, toutes les interactions n’ont pas le même impact sur la visibilité du contenu.   

LinkedIn a donc établi un barème qui attribue des points en fonction des différentes interactions émises - de la moins scorée à la plus scorée :

  1. le partage
  2. le Like (ou autre émoji)
  3. le commentaire
  4. en suite vient la rapidité des interactions si le temps passé entre la publication et l’interaction est court (dans les 2 heures maximum)
  5. pour finir la notion de Dwell Time ou de « temps d’arrêt sur le post » est apparue en 2001.
🔝 Etape 4 : Evaluation des Editeurs LinkedIn 

La dernière étape dépend maintenant des éditeurs et modérateurs du réseau social professionnel.

Plus votre « Score de Contenu » est élevé selon le barème de l’algorithme et plus vous avez de chance de retenir l’attention des éditeurs. Ils décideront attentivement si votre contenu est assez pertinent et s’il a généré assez d’interaction en amont pour être mis en valeur.  

Si leur jugement est rendu positif, ils se chargeront d’épingler votre contenu dans l’onglet « A la Une » situé tout en haut du fil d’actualité LinkedIn. Ainsi, votre contenu sera vu par un grand nombre d’utilisateurs abonnés mais également par un grand nombre d’utilisateurs qui ne font pas parti de votre réseau et vous découvriront avec le contenu mis en lumière par l’algorithme LinkedIn.  

Sources :

Laisser un commentaire

Share This